Pensée positive, lâcher prise et autres bienséances…

Pensée positive, lâcher prise et autres bienséances…

Aujourd’hui, il est courant de lire toutes sortes de publications vantant les mérites de la pensée positive, du lâcher-prise, de l’acceptation, de vivre dans le moment présent…

Oui, notre regard sur le monde crée notre réalité. Notre façon d’appréhender les évènements, le sens que nous leur donnons vont modifier considérablement leur vécu et la souffrance qui en résulte.

Pour autant ces expressions apparaissent comme des injonctions – des ordres- données. Elles nous dictent une bonne façon de faire, une bonne façon de se comporter, et nous dit implicitement qu’en dehors de ces bonnes façons, point de salut ! Malheur à vous si vous êtes pessimistes, si vous êtes dans l’anticipation, et si vous n’arrivez pas à lâcher prise…Vous devenez alors l’artisan de votre propre destinée, ne venez donc pas vous plaindre de vos difficultés alors qu’il suffirait d’être un peu positif…

Cela sous-entend donc que c’est simple, que tout est une question de volonté. Cela a pour effet d’engendrer une forte culpabilité pour quiconque ne parvient pas (ou ne choisit pas !) de suivre ces recommandations à priori pleines de bon sens.
Cela véhicule et entretient aussi un sentiment de toute puissance et de pensée magique. Pensez abondance financière et l’argent coulera à flot ! Il suffirait de bien faire, de bien penser pour que toute aille bien et nous aurions – en contrôlant notre mental – le pouvoir de changer notre vie !

Et c’est en partie vrai ; oui, en effet, nous avons un pouvoir extraordinaire, notre regard modifie le monde que vous voyons, nous sommes capable de transcender les expériences les plus douloureuses. Pour autant, nous restons profondément humains.

Nous sommes aussi « petits » face à la vie, nous ne contrôlons pas tout, ne décidons pas de tout. Nous avons à nous adapter à ce que la vie nous livre. Or, parfois, surgissent des évènements qui nous submergent et nous font perdre nos meilleures intentions.

Alors oui, tentez les expériences de la pensée positive, de l’acceptation, du lâcher prise, mais voyez tout ceci comme un but à atteindre. N’oubliez jamais que c’est un chemin, qu’il est parfois ardu, long, chaotique. Surtout, restez en contact avec votre bienveillance, votre indulgence à votre égard, soyez empathique vis à vis de vous. Questionnez-vous aussi, où en êtes-vous là, maintenant, du lâcher prise, de votre présence au moment présent par exemple ? Est-ce possible pour vous de vous rapprocher un peu plus de ces qualités, de quoi avez-vous besoin pour y parvenir ? Bref cheminer avec compréhension, et faites de votre mieux…

Leave a Comment